Toutes les attractions

Fontvieille

Monaco terre de sport

Fontvieille

Monaco terre de sport

Depuis ses balbutiements durant la seconde moitié du XIX e Siècle, le sport occupe une place très importante à Monaco.
 
Du Prince Charles III à SAS le Prince Albert II, les Souverains monégasques ont veillé à ce qu’il en soit ainsi, conscients de tout ce que le sport pouvait apporter à la Principauté, tant en termes d’éducation que de notoriété. Fortes de cet inconditionnel soutien, les associations et les fédérations sportives monégasques ont développé un savoir-faire unique pour l’organisation d’évènements d’envergure internationale, plaçant Monaco au centre de la carte du sport mondial.

AS Monaco Omnisports

Si le football a fait la renommée internationale de l’AS Monaco, c’est bien de l’un des plus grands clubs pluridisciplinaires du sport français dont nous parlons ici.
Explorer

AS Monaco Football Club

C’est en 1903, du côté de Fontvielle, que les premiers ballons de football rebondissent en Principauté. Avec leurs maillots rayés de rouge et de blanc les pionniers évoluent alors au sein de l’Herculis Monaco et intégreront l’AS Monaco Omnisports en 1924.
Explorer
01
02

70

associations sportives

sont recensées en Principauté de Monaco, dont 19 sont dans le giron de l’AS Monaco Omnisports.

38

fédérations

On dénombre 38 fédérations sportives à Monaco, dont 16 sont affiliées au Comité Olympique Monégasque

109

ans

Le Comité Olympique Monégasque a été créé en 1907 et a été reconnu par le Comité International Olympique en 1953

Historique

Monaco à l’avant-garde du sport

Dès la fin du XIXe Siècle, à l’image du Tournoi de tennis de Monte-Carlo créé en 1897, la Principauté devenait une terre de sport, à l’avant-garde d’une tendance qui allait prendre une ampleur phénoménale durant les décennies suivantes.

Démonstration de saut en longueur sur la Place du Palais, par la Société de gymnastique l’Herculis.

1909/1937
Dès la fin du XIXe Siècle, à l’image du Tournoi de tennis de Monte-Carlo créé en 1897, la Principauté devenait une terre de sport, à l’avant-garde d’une tendance qui allait prendre une ampleur phénoménale durant les décennies suivantes.

Le 29 février 1912, dans un stade de boxe de 5 000 places construit pour l’occasion, Monaco accueille le combat pour le championnat d’Europe des poids moyens entre Georges Carpentier (18 ans à l’époque), et le Britannique Jim Sullivan

1909/1937
Dès la fin du XIXe Siècle, à l’image du Tournoi de tennis de Monte-Carlo créé en 1897, la Principauté devenait une terre de sport, à l’avant-garde d’une tendance qui allait prendre une ampleur phénoménale durant les décennies suivantes.

Démonstration de danse sur le terrain du tir au pigeon, qui accueille les 1res Olympiades Féminines de Monte-Carlo au pied du Casino

1909/1937
Dès la fin du XIXe Siècle, à l’image du Tournoi de tennis de Monte-Carlo créé en 1897, la Principauté devenait une terre de sport, à l’avant-garde d’une tendance qui allait prendre une ampleur phénoménale durant les décennies suivantes.

Remise de la coupe
aux vainqueurs du
tournoi d’escrime en
1930.

1909/1937
Dès la fin du XIXe Siècle, à l’image du Tournoi de tennis de Monte-Carlo créé en 1897, la Principauté devenait une terre de sport, à l’avant-garde d’une tendance qui allait prendre une ampleur phénoménale durant les décennies suivantes.

Le 16 janvier 1932 à l’occasion de la Fête Nationale, concert, danses et poses plastiques sur la Place du Palais

1909/1937
Dès la fin du XIXe Siècle, à l’image du Tournoi de tennis de Monte-Carlo créé en 1897, la Principauté devenait une terre de sport, à l’avant-garde d’une tendance qui allait prendre une ampleur phénoménale durant les décennies suivantes.

Avec la création du Monte-Carlo Beach et les premiers aménagements du Larvotto, les sports aquatiques se développent particulièrement en Principauté.

1909/1937

1909

1912

1921

1930

1932

1937

Passez les années pour voir les évolutions.

Le saviez-vous?

Herculis bientôt trentenaire

Depuis 1987, les plus grand athlètes ont foulé la piste du Stade Louis-II à l’occasion du Meeting Herculis !

En 2011, Usain Bolt y réalisé un passage très remarqué, marquant tout le monde de son aisance et de son sourire, un an avant son deuxième triplé olympique sur 100m, 200m et relais 4x100m. Mais son temps 9,88 secondes ne fut pas le record de la compétition sur la distance. Il appartenait encore à Asafa Powell et ses 9,82 secondes réalisés en 2008, mais Justin Gatlin l’a battu en 2015 avec course éclair de 9,78 secondes. Elu meilleur meeting du monde en 2014, étape incontournable de la Diamond League depuis 2010, Herculis fêtera ses 30 ans en 2017.

Le saviez-vous?

Les Jeux des Petits Etats d’Europe

Depuis 1985, la Principauté de Monaco participe, avec huit autres nations, aux Jeux des Petits Etats d’Europe.

Imaginée au début des années 80, confirmée en 1984 lors des JO de Los Angeles, cette compétition internationale omnisports, calquée sur l’olympisme, est ouverte à tous les pays européens de moins d’un million d’habitants et affiliés aux Comités Olympiques Européens. C’est ainsi que depuis la première édition qui se déroula à Saint-Marin en 1985, les sportifs monégasques se confrontent à leurs homologue d’Andorre, de Chypre, d’Islande, du Liechtenstein, du Luxembourg, de Malte, de Saint-Marin et, depuis 2009, du Montenegro. La Principauté fut deux fois organisatrice de l’évènement, avec le Stade Louis-II pour théâtre principal, en 1987 et vingt ans plus tard en 2007. La 17e édition se déroulera du 29 mai au 3 juin 2017 à Saint-Marin, la 18e est prévue en 2019 au Montenegro.

Le saviez-vous?

« Le Prince Sportif »

Si le Prince Albert 1er fut le « Prince Savant », le Prince Louis-II était surnommé « Le Prince Soldat » et le Prince Rainier III « Le Prince Bâtisseur », SAS le Prince Albert II est sans aucun doute le « Prince sportif ».

À son actif, pas moins de cinq participations aux Jeux Olympiques d’Hiver en Bobsleigh (1988, 1992, 1994, 1998, 2002), mais également deux Rallyes Paris-Dakar (1985-1986) ! Avant le sport auto et le « bob », le Prince Albert II a pratiqué de nombreux sports depuis sa tendre enfance, athlétisme, football, judo, tennis, aviron, voile, ski, squash, natation, pentathlon moderne. Membre du CIO depuis 1985, président des fédérations monégasques de natation (1983), d’Athlétisme (1984) et de pentathlon moderne (1999), il est également président du Yacht Club de Monaco (1984) et du Comité olympique Monégasque (1994). Par ailleurs, le Souverain est aussi membre de l’Honorary Board du Comité International Paralympique. Enfin, il préside l’association Peace and Sport qui utilise le sport comme instrument de paix et de stabilité sociale dans les zones les plus défavorisées de la planète.